La « Noétique », la Théorie Intégrale ou la science des intentions

La « Noétique » se définit comme la science qui étudie comment les croyances, les pensées et les intentions affectent la réalité. Elle a inspiré plusieurs fantaisies de science-fiction comme X-men, Fringe ou Twilight Zone et certains auteurs de romans, dont Dan Brown avec « Symbole perdu », des œuvres qui ont saisi l’imaginaire d’une grande audience.

La Noétique s’est popularisée par sa prise en charge par des institutions comme L’Institut of Noetic Science (IONS) créé par l’astronaute Edgar Mitchell en 1973 pour conduire et sponsoriser des recherches sur la conscience et les événements psychiques. Il y a aussi The International New Thought Alliance (INTA), une organisation dont les racines remontent au 19e siècle et qui porte foi en ce « qu'une pensée positive dirigée vers un but déterminé aboutit à sa concrétisation dans la réalité », ainsi que The Integral Institute, un think tank créé par l’auteur épistémologue et spiritualiste américain, Ken Wilber, et dont l’objectif est d’intégrer les divers points de vue qui se dressent dans les grands domaines du savoir. La Noétique, la très sérieuse Théorie Intégrale et ses dérivés qui aborde le phénomène et le rôle de la conscience s’enrichissent d’autres partenaires comme l’Integral Research Center et son Journal on Integrated Theory and Practice, ou encore, l’Institut Suisse des Sciences Noétiques, l’Université Intégrale de Paris, le Club de Budapest

Bien qu’étant une démarche à la marge des sciences où les croyances, les cadres d’analyses et les hypothèses s’intègrent mal dans un tout cohérent, on ne peut parler de « conscience » en excluant la Noétique, surtout maintenant où émergent de la physique quantique et de la cosmologie des connaissances presque métaphysiques. C’est surtout à la Théorie Intégrale et à ses applications (arts, écologie, économique, politique, psychologie…) qu’on accordera, malgré certaines critiques bien justifiées, le statut d’une démarche rigoureuse en quête d’un paradigme… pourvu que l’on soit prudent avec son usage.

Que vient faire la Noétique et la Théorie intégrale dans mes travaux sur la série de Hard Science Fiction « Nouvelles Écritures »?

Eh bien, sans dévoiler l’intrigue du cinquième volume intitulé « Conscience Cosmique », cette capacité et façon de concevoir les objets et les phénomènes sont le legs des visiteurs d’une autre dimension dont on a la preuve irréfutable de leur présence dans notre univers…  

Alain Avanti

Alain Avanti

Alain Avanti s’intéresse à travers la science-fiction à l’évolution de l’espèce humaine. Il écrit pour ceux qui, comme lui, adhèrent à une nouvelle vision du monde, un monde qui se fabrique sur la vérité, la bonté, la raison, la connaissance, l’imaginaire et la quête du bonheur… un monde où la liberté de chacun s’exprime dans un environnement sécuritaire… un monde où le pouvoir est véritablement au service de l’épanouissement de tous… un monde respectueux de la vie et engagé à la protection de la biosphère.

Ses livres sont des thrillers politiques où s’entremêlent le bien et le mal, où l’inconnu et le doute défient l’intelligence… Ses récits veulent plaire à ceux qui croient à un grand destin pour le genre humain, mais qui peinent à trouver le temps pour y rêver… Ses romans veulent rendre captivant le regard que l’espèce humaine devrait jeter sur elle-même, sur l’infiniment petit, l’infiniment grand et l’infiniment mystérieux… Ses écrits portent sur la responsabilité que donne aux humains la capacité de prendre conscience de ce qu’ils sont… la conscience, cet attribut unique que le cosmos a mis plus de 13,8 milliards d’années à façonner.

Il y a là une certaine vision utopique de ce que pourrait devenir le monde dans lequel nous vivons… sauf que…

… sauf que le génome humain… porteur de la parole et de l’imaginaire, l’industrie de la raison et de la bonté… l’immense aboutissement de l’énergie et la matière… dispose de tout ce qui pourrait être utile à ce grand dessein… mais aussi de tout ce qui pourrait empêcher le destin de l’humanité de se réaliser.

La Série « Nouvelles Écritures » imagine un monde où enfin l’humanité a été entendue par une civilisation qui a traversé toutes les étapes de son évolution, une civilisation extraterrestre… extradimensionnelle… qui ouvre la porte à l’apparition d’un nouvel humain. Les personnages engagés sur cette voie feront face à des résistances inattendues et découvriront que la quête d’un monde meilleur ne fait pas l’affaire de tous.